Je manage, je suis managé(e) , comment trouver la bonne place entre le marteau et l’enclume ?

1 De mon rôle à leurs rôles

Le rôle de tout manager est de communiquer, prévoir, décider. Sauf que, à y regarder de près, c’est ce qui est aujourd’hui demandé à tous les collaborateurs. Parfois, les entreprises sont tellement complexes qu’on en vient à observer que l’entreprise n’est composée que de chefs d’orchestre, et que chacun a oublié de quel instrument il doit jouer. C’est  la cacophonie qui s’installe, voire le conflit, la seule question est qui va jouer plus fort que l’autre ? Alors, vous comprenez que celui qui créera le lien plutôt qui criera aux loups contribuera à recréer l’harmonie.  S’exposer, dire les dissonances ressenties requiert du courage, la hiérarchie n’a pas sa place dans la communication, en particulier positive.

 

 

RECONNAÎTRE À CHACUN SON RÔLE !

 

2 De mes besoins à leurs besoins

Nous persistons souvent à attendre de notre manager et de nos collaborateurs des comportements et/ou des attitudes précis, or en faisant cela nous ne verbalisons pas notre besoin inconscient ou conscient. De ce fait, notre besoin n’est pas satisfait. Un besoin négligé génère la plupart du temps des émotions négatives : de l’angoisse, du stress, de la colère. Il est important de reconnaître nos besoins non satisfaits pour communiquer AVEC les autres, et non CONTRE les autres. Lorsque nous identifions nos besoins insatisfaits et mettons en place des plans d’action pour les combler, nous libérons dans notre esprit tout un espace pollué par la frustration et le stress de ces besoins négligés, et donner ainsi l’occasion aux autres de faire la même chose.

 

 

S’EXPRIMER POUR ÉVITER LES FRUSTRATIONS ET CRÉER L’ESPACE POUR ENTENDRE !

 

3 De ma fonction à leurs fonctions

Le quotidien de votre responsable est une succession de problèmes à résoudre. Votre quotidien l’est aussi. Celui de vos collaborateurs est-il différent ? Non, les fonctions et responsabilités de chacun doivent être claires et partagées, et à la fin de la journée, chacun sera satisfait du travail collectif si tout s’est bien passé et que les problèmes ont été résolus. Connaitre les problèmes de chacun, ne pas hésiter à demander de l’aide ou poser des questions tant à ses collaborateurs qu’à son supérieur vous permettra de connaitre la carte de chacun, et la carte n’est pas le territoire ! Et chaque fois que vous posez une question, sachez la rendre ouverte et avoir l’audace et l’humilité de proposer une solution.

 

 

PROPOSER DES SOLUTIONS