Comment organiser le temps de travail de son équipe : lisser l’activité, organiser les sous-charges et surcharges ?

1 Favoriser un climat de confiance dans l’équipe

Les équipes exigent de leur manager d’être celui qui garantit l’équité, celle-ci se mesure entre autre dans l’organisation et la répartition du travail. Le manager ne peut être omniprésent. Par une écoute et un dialogue permanents, il peut favoriser un climat qui permettra à chaque membre de l’équipe d’exprimer sa perception de la répartition de la charge de travail au quotidien, sans crainte du jugement.

ÉVITER LE MICRO MANAGEMENT !

2 Encourager la proactivité

Pour qu’elle soit pleinement impliquée, l’équipe doit comprendre le sens de son activité (le Why). Le manager doit aussi assurer que ce qui est à faire est connu et partagé par tous (le What). Rendre l’équipe pleinement responsable sur le comment (le Why) les choses sont faites, leur permet de se sentir en autonomie et proactive. Acteurs de l’organisation du travail, ils seront force de proposition, et dans l’anticipation de potentielles sous charges ou surcharges,

CREER DE L’AUTOREGULATION !

3 Valoriser la coopération

Si je te donne aujourd’hui, je recevrai demain. Pour que le principe du don et contre don qui permet à un membre de l’équipe d’accepter la surcharge de travail aujourd’hui car demain c’est mon collège qui me soutiendra, le manager doit reconnaître les actes du quotidien qui expriment ces principes de coopération : connaissance et reconnaissance du rôle de chacun, soutien, entraide, spontanéité, portes ouvertes.

APPRECIER LES SOURIRES !

décembre 6, 2018

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.